Pays de Galles

Lundi 25 juillet 2022
10:35 -

Rugby. Commotions : d’anciens joueurs anglais et gallois assignent World rugby et leurs fédérations

Selon l’agence Press Association (PA), le cabinet Rylands Law, agissant au nom d’un groupe de joueurs, dont Steve Thompson, vainqueur de la Coupe du monde 2003, et l’ancien capitaine du Pays de Galles... Lire la suite sur sudouest.fr

Vendredi 20 mai 2022
19:00 -

Les Bleu(e)s victorieux au Sevens, le camp de base du Japon à Toulouse... Les 5 infos de ce vendredi

Les féminines et les hommes des Equipes de France de rugby à sept se sont imposés lors de leur premier match du tournoi de Sevens de Toulouse, respectivement face aux Brésiliennes et aux Gallois, Toulouse accueillera le Japon pour la Coupe du monde 2023, Montauban sanctionné d'un retrait de cinq points pour la saison prochaine par la DNCG... Voici les 5 infos de ce vendredi ! Lire la suite sur rugbyrama.fr

Mercredi 04 mai 2022
20:18 -

La coupe du Monde 2 023 de rugby fera le plein à Nantes

La coupe du Monde 2 023 de rugby fera le plein à Nantes

La coupe du Monde 2 023 fera escale à Nantes. Quatre matches sont programmés, avec notamment l’Irlande, le Pays de Galles et l’Argentine. Ce mardi, Claude Archer, le directeur général du Comité d’or... Lire la suite sur ouest-france.fr

Mercredi 27 avril 2022
10:50 -

XV de France féminin: "Rien à perdre" contre l'Angleterre, Laure Sansus lance la finale pour le Grand Chelem

A quelques jours du très attendu France-Angleterre, finale du Tournoi des VI Nations féminin ce samedi à Bayonne, la demi de mêlée des Bleues Laure Sansus estime que son équipe n’aura pas la pression contre des Anglaises données favorites. Celle qui a été élue meilleure joueuse du match lors de la victoire contre le pays de Galles, en inscrivant ses cinquième et sixième essais depuis le début de la compétition, se confie pour RMC Sport. Avec la Coupe du monde dans un coin de la tête. Lire la suite sur rmcsport.bfmtv.com

Jeudi 07 avril 2022
18:51 -

Bourgarit prolonge, O'Gara suspendu... Les 5 infos de ce jeudi !

"Bourgarit poursuit l\u0027aventure avec le Stade rochelais, les Gallois lanceront leur tournée d\u0027automne face aux All Blacks, le légendaire pilier écossais Tom Smith s\u0027en est allé, O\u0027Gara suspendu deux semaines suite à son altercation avec Urios, les Samoa s\u0027installeront à Montpellier durant la Coupe du monde 2023. Voici les 5 infos du jour !" Lire la suite sur rugbyrama.fr

Mercredi 23 mars 2022
20:05 -

Coupe du Monde 2023 : le Pays de Galles sera basé en île de France

Coupe du Monde 2023 : le Pays de Galles sera basé en île de France

Le XV du Poireau va prendre ses quartiers dans une préfecture de la région parisienne. Lire la suite sur quinzemondial.com

11:30 -

XV de France : Pour Ntamack, l'Ecosse et le pays de Galles ont été des tournants

Après le Grand Chelem remporté par le XV de France, Romain Ntamack est revenu sur les moments les plus importants des cinq rencontres et se tourne déjà vers la Coupe du Monde. Lire la suite sur bein sports

Mardi 22 mars 2022
11:53 -

Rugby : les Fidji basés à Libourne pendant la Coupe du monde 2023

Semi Radradra fera son retour en Gironde lors de la Coupe du monde 2023. La sélection fidjienne, qui jouera deux matchs de poules au stade Matmut Atlantique de Bordeaux (face aux Pays de Galles le 10 ... Lire la suite sur sudouest.fr

11:45 -

RUGBY. Faut-il vraiment s'inquiéter pour le Pays de Galles ?

RUGBY. Faut-il vraiment s'inquiéter pour le Pays de Galles ?

Lors de ce Tournoi 2022, le Pays de Galles nous a offert un visage peu convaincant. De là à s'inquiéter pour les coéquipiers de Dan Biggar, à un an de la Coupe du Monde ? Lire la suite sur lerugbynistere.fr

Jeudi 17 mars 2022
07:03 -

6 Nations. France – l’Angleterre sera arbitré par Jaco Peyper, un mauvais souvenir pour les Bleus…

6 Nations. France – l’Angleterre sera arbitré par Jaco Peyper, un mauvais souvenir pour les Bleus…

L’arbitre sud-africain Jaco Peyper, suspendu lors de la Coupe du monde 2019 après avoir posé avec des supporters gallois sur une photo moquant la faute d’un joueur français, a été désigné pour offic... Lire la suite sur ouest-france.fr

Mercredi 16 mars 2022
15:11 -

Rugby. Le légende Alun Wyn Jones (Galles) veut disputer la Coupe du monde 2023

Rugby. Le légende Alun Wyn Jones (Galles) veut disputer la Coupe du monde 2023

RUGBY. De retour samedi contre l'Italie, le deuxième ligne du pays de Galles Alun Wyn Jones n'a pas caché son envie de participer à la Coupe du monde 2023 en France. Lire la suite sur actu.fr

10:29 -

Découvrez les premières indiscrétions autour de la Coupe du monde des clubs !

Ce lundi s'est tenue une réunion, à Londres, entre les représentants les plus influents du rugby mondial, pour évoquer le projet de Coupe du monde des clubs dont le lancement est programmé pour 2024. Le patron de World Rugby, à savoir Bill Beaumont était présent tout comme Bernard Laporte, les Fédérations Irlandaise, Galloises, Anglaises et ... Lire la suite sur blog-rct.com

Lundi 14 mars 2022
12:42 -

VI nations: l'arbitre de France-Angleterre est un mauvais souvenir pour les Bleus

Le sud-africain Jaco Peyper sera l'arbitre de France-Angleterre samedi au Stade de France. Un mauvais souvenir pour les Bleus après la vive polémique du coup de coude face au pays de Galles lors de la Coupe du monde 2019. Lire la suite sur rmcsport.bfmtv.com

09:32 -

Mondial rugby 2023 : La Géorgie et l'Espagne qualifiées, le point sur les barrages

Les barrages européens ont permis aux deux nations de se qualifier pour la Coupe du monde. Le 3e, Portugal, ou Roumanie, disputera le tournoi final. Groupe A : Nouvelle-Zélande, France, Italie, Uruguay, Afrique 1 Groupe B : Afrique du Sud, Irlande, Ecosse, Espagne, Asie/Océanie 1 Groupe C : Pays de Galles, Australie, Fidji, Géorgie, vainqueur TQ Groupe D : Angleterre, Japon, Argentine, Samoa, Amérique 2 Lire la suite sur rmcsport.bfmtv.com

Samedi 12 mars 2022
21:05 -

Rugby - CM 2023 - La Géorgie versée dans la poule de l'Australie et du pays de Galles à la Coupe du monde 2023

Rugby - CM 2023 - La Géorgie versée dans la poule de l'Australie et du pays de Galles à la Coupe du monde 2023

Assurée de terminer en tête du tournoi qualificatif européen, la Géorgie a été versée dans la poule C de la Coupe du monde 2023, samedi. Elle affrontera notamment l'Australie, le pays de Galles et les Fidji. Lire la suite sur lequipe.fr

Vendredi 11 mars 2022
15:47 -

Mondial rugby 2023 : Six tickets à distribuer, le programme des barrages

Six places restent à prendre pour rejoindre les 14 équipes déjà qualifiées pour la Coupe du monde 2023 en France. Le tournoi accueillera encore deux équipes européennes, dont la Géorgie, une équipe américaine (États-Unis ou Chili), une équipe africaine, le vainqueur du barrage Asie / Océanie et le vainqueur du tournoi final de qualifications. Groupe A : Nouvelle-Zélande, France, Italie, Uruguay, Afrique 1 Groupe B : Afrique du Sud, Irlande, Ecosse, Asie/Océanie 1, Europe 2 Groupe C : Pays de Galles, Australie, Fidji, Europe 1, vainqueur TQ Groupe D : Angleterre, Japon, Argentine, Samoa, Amérique 2 Lire la suite sur rmcsport.bfmtv.com

Mercredi 09 mars 2022
19:10 -

La compo des Bleus, une prolongation à Castres.. Ce qu'il ne fallait pas manquer ce mercredi

"La composition d\u0027équipe du XV de France et du pays de Galles pour le match de vendredi, la prolongation de contrat de Nick Champion de Crespigny, Altrad sponsor officiel de la coupe du monde féminine, un pilier arrive à Narbonne... Ce qu\u0027il ne fallait pas manquer ce mercredi." Lire la suite sur rugbyrama.fr

Mardi 08 mars 2022
18:16 -

XV de France. Jonathan Danty : "J'avais fait une croix sur les Bleus après la Coupe du monde 2019"

XV de France. Jonathan Danty :

RUGBY. Avant le déplacement du XV de France au pays de Galles vendredi, le centre rochelais Jonathan Danty est revenu sur tout le chemin qu'il a parcouru pour revenir en Bleu. Lire la suite sur actu.fr

Jeudi 03 mars 2022
18:50 -

Thomas forfait de dernière minute, le groupe des 42 Bleus.. Ce qu'il ne fallait pas manquer ce jeudi

"Le XV de France a dévoilé les 42 joueurs appelés au CNR de Marcoussis afin de préparer le match du Tournoi des 6 Nations contre le pays de Galles, Teddy Thomas appelé mais finalement forfait, l\u0027Angleterre va devoir faire sans Tuilagi et Cowan-Dickie, de nouveaux billets bientôt en vente pour la Coupe du monde 2023 ou la signature surprenante de Am... Ce qu\u0027il ne fallait pas manquer ce jeudi." Lire la suite sur rugbyrama.fr

Vendredi 25 février 2022
18:47 -

Rugby - Feminines - L’Écosse décroche son ticket pour la Coupe du monde féminine

FÉMININES - Les Écossaises viennent de remporter un match capital contre la Colombie puisqu'il s'agissait de la finale du tournoi de repêchage de Dubaï. L'Écosse devient ainsi la cinquième et dernière nation européenne à se qualifier à la Coupe du monde après l'Angleterre, la France, l'Italie et le pays de Galles. Lire la suite sur rugbyrama.fr

Mardi 18 janvier 2022
14:51 -

Découvrez les arbitres des matchs du XV de France pendant le Tournoi des 6 Nations

"6 NATIONS - Le comité organisateur de la compétition a annoncé ce mardi matin les arbitres qui officieront pendant le Tournoi des 6 Nations 2022. Voici donc ceux qui tiendront le sifflet lors des rencontres du XV de France. A noter que Jaco Peyper, l\u0027arbitre de Pays de Galles-France à la dernière Coupe du Monde, sera l\u0027arbitre assistant de la même affiche lors du Tournoi." Lire la suite sur rugbyrama.fr

Lundi 17 janvier 2022
16:36 -

Luke Pearce au sifflet au Kingspan Stadium

La commission arbitrale de l’EPCR vient de désigner les arbitres de la quatrième journée de compétition. C’est l’arbitre international anglais Luke Pierce qui dirigera la rencontre entre l’Ulster et l’ASM Clermont Auvergne, samedi à 18h30 sur la pelouse du Kingspan Stadium de Belfast.    Présent la saison dernière au Michelin pour le quart de finale de la compétition face au Stade Toulousain, l’arbitre international anglais qui a officié ces dernières années lors de la Coupe du Monde de Rugby ou le Tournoi des 6 Nations retrouvera les Auvergnats en Irlande du Nord lors de cette quatrième journée de Champions Cup.    Samedi à 18h30 sur la pelouse du Kingspan Stadium, il sera associé au Gallois, M. Craig Evans et à son compatriote, M. Paul Dix, pendant que Monsieur Rowan Kitt (Ang) aura en charge l’arbitrage vidéo.  Image principale: 220117-arbitre-pearce.jpgTags fantômes: ASMEpinglé: Remonté l'article dans le slider: Affichage dans le slider de la home asm-rugbyAffichage des partenaires: Affichage du bloc Partenaires dans le footerNotification sur l’application: Tags article: ArbitresOfficielSur titre: Arbitre #ChampionsCupA la une: Epinglé:  Lire la suite sur asm-rugby.com

Lundi 10 janvier 2022
09:14 -

Rugby - Transferts - Jones prolonge un an avec les Ospreys et vise la Coupe du monde 2023

TRANSFERTS - Nos confrères du Daily Mail ont révélé ce week-end l'extension du contrat d'Alun Wyn Jones pour une saison supplémentaire avec les Ospreys. Le deuxième ligne de 36 ans prétend donc à la Coupe du monde 2023 en France avec la sélection galloise dont il est le capitaine. Lire la suite sur rugbyrama.fr

Jeudi 18 novembre 2021
18:39 -

Rugby : à quelle heure et sur quelles chaînes voir les derniers test-matches de l'automne ?

Rugby : à quelle heure et sur quelles chaînes voir les derniers test-matches de l'automne ?

Deux France-Nouvelle-Zélande, un remake de la finale de la Coupe du monde 2019, une dernière chance pour les Gallois de ne pas terminer fanny… Pour ne rien rater du dernier week-end ovale de la tournée, demandez le programme. Lire la suite sur lefigaro.fr

15:51 -

Benson Stanley « les Tricolores ont toutes leurs chances ! »

Son oncle Joe, compte 27 sélections sous le maillot de la fougère argentée, son cousin Jeremy :  3 tout comme lui (lors de la tournée estivale en Europe de 2010). Les All-Blacks sont une tradition familiale pour les Stanley. A quelques jours de la dernière confrontation des Bleus face aux Blacks Benson nous livre sa vision sur cette institution que représente les All-Blacks et son regard sur le match à venir.      Benson, qu’est ce qui fait que la Nouvelle Zélande qui est 10 fois moins peuplée que la France soit depuis plus de 100 ans la meilleure nation du monde ? Nous sommes 10 fois moins nombreux mais la grande différence est que le Rugby est le sport numéro 1 en Nouvelle-Zélande. C’est presque une religion. Tous les enfants pratiquent le rugby, aucun talent ne passe à travers les mailles du filet. Les enfants jouent avant l’école, à midi, le soir, tous jouent durant leur enfance même si ce n’est pas toujours dans des conditions très formelles. Le rugby est présent dans toutes les écoles, les compétitions débutent vraiment au niveau des collèges et lycées où les premières sélections se font. Tous les jeunes néo-zélandais sont fiers de jouer pour leur collège ou leur lycée et les compétitions sont de très haut-niveau. Les Filles sont également de plus ne plus nombreuses à jouer au Rugby. En résumé, je ne suis pas sûr qu’il y ait vraiment beaucoup plus de pratiquants au niveau des clubs en Nouvelle Zélande qu’en France mais, il est certain que la Nouvelle Zélande exploite son meilleur potentiel de joueurs alors qu’en France, les enfants sont beaucoup plus dispersés sur d’autres sports (NDLR : Football, Basket, Handball, Tennis, Judo, etc…) et probablement beaucoup de talents potentiels partent dans d’autres sports.    « La culture néo-zélandaise est basée sur l’humilité, alors même si tout le pays, tous les enfants, connaissent tous les All-Blacks, les joueurs ne sont pas traités comme des stars et tous les Blacks existent avant tout pour et à travers leur maillot et personne n’hésite à leur remettre les pieds sur terre lorsque l’occasion se présente. »    Alors que toutes les nations sont dépendantes des générations de joueurs, chez les Blacks le réservoir semble inépuisable … Peut-être, les Blacks savent surtout travailler sur le moyen terme. Ils travaillent depuis quelques temps au remplacement de certains joueurs cadres comme Conrad Smith, Ma’a Nonu ou Dan Carter. Les joueurs en place ne sont pas encore vraiment établis mais la structure les aide à se développer. Plus que les joueurs, c’est l’institution qui donne cette impression. La France possède actuellement une génération dorée qui a remporté à 2 reprises la Coupe du Monde des moins de 20 ans. Ils ont une génération probablement encore plus talentueuse que les All-Blacks. Ils commencent à prouver cela au niveau international, cela va être très intéressant de voir jusqu’où ils sont capables d’aller.    Tu as été All-Black qu’est-ce que cela représente pour un joueur néo-zélandais ? Honnêtement, pour tous les enfants qui jouent au Rugby, atteindre les All-Blacks est un rêve ultime. C’est un rêve que tu construis tout petit quand tu les vois faire le Haka et que tu peux entretenir tout au long de ton développement lorsque tu as la chance de jouer pour ton collège, ton lycée, puis les équipes de Super Rugby. Tous les joueurs qui deviennent All-Blacks savent comment faire le Haka car c’est un rêve qu’ils ont depuis bien longtemps en tête. La culture néo-zélandaise est basée sur l’humilité, alors même si tout le pays, tous les enfants, connaissent tous les All-Blacks, les joueurs ne sont pas traités comme des stars et tous les Blacks existent avant tout pour et à travers leur maillot et personne n’hésite à leur remettre les pieds sur terre lorsque l’occasion se présente.    Que penses-tu de cette équipe All-Black dirigée par Ian Foster ? C’est une équipe qui domine peut-être moins qu’elle a pu le faire par le passé mais cela est aussi la conséquence du niveau des autres nations qui a considérablement augmenté. Les Sud-Africains, par exemple, sont très difficile à battre, on a vu la semaine dernière que l’Irlande est capable de battre les Blacks, les Français en sont aussi capables. Il y a plusieurs façons d’y parvenir mais la finalité est toujours la même, tous les entraîneurs cherchent à mettre en place un lancement ou un porteur de balle qui avance, ou alors une défense qui avance. Si tu parviens à jouer dans l’avancée, alors tu as fait un grand pas vers la victoire. Il faut maîtriser ces fondamentaux, si tu n’y parviens pas tu peux te mettre en difficulté, c’est ce qui est arrivé aux Blacks samedi en Irlande.   Ils viennent d’être battus par l’Irlande (29-20). Bonne ou mauvaise nouvelle pour la France qui ne les a pas battus depuis 2009 (22-27 à Dunedin) ? Je pense que c’est plutôt une bonne nouvelle car ils vont se préparer à jouer la plus difficile équipe des Blacks. Ils vont être déterminés des deux côtés pour bien terminer cette série, on se prépare à un très gros combat.    D’où vient le danger face à cette équipe ? Le plus grand danger c’est quand cette équipe commence à avancer comme elle a pu le faire face aux Gallois. Avec les « skills » (leur dextérité) qu’ils maîtrisent parfaitement dans toutes les lignes dès qu’ils sont capables de jouer dans leurs structures et en avançant, ils sont très difficiles à arrêter. S’ils sont capables d’avoir des libérations rapides et commencent à jouer dans la défense, alors là …danger ! C’est une peu comme les Toulousains dans notre championnat, si tu n’arrives pas à contenir le premier rideau et qu’ils arrivent à jouer face à une défense qui recule, cela devient très compliqué.   On sait que la France ne fait pas forcément de la possession sa priorité, au contraire des Irlandais qui ont probablement gagné leur rencontre sur l’affrontement de leur paquet d’avants, devront-ils réadapter leur jeu face à cette équipe à qui il vaut mieux éviter de laisser le ballon.  Je ne sais pas, je ne pense pas. Cela dépend de la manière de faire, si tu joues au pied sans être capables de mettre une très grosse pression, cela va favoriser le jeu des All-Blacks qui n’attendent que cela : porter le ballon dans les espaces. Un mauvais jeu au pied, sans chasse derrière et sans structure, c’est un cadeau pour les Blacks mais la France est plutôt efficace dans son kicking-game, ils possèdent de très bons joueurs capables de taper partout et dans toutes les positions sur le terrain. Les Sud-Afs font un jeu un peu similaire avec beaucoup de jeu au pied et une grosse défense derrière qui a mis les Blacks sous pression. Ils sont aussi très efficaces sur leurs opportunités de scorer, la France est capable de jouer selon son modèle comme le font les Springboks.    Les Français n’ont plus battu les Blacks depuis 12 ans ? Est-ce pour cette fois ? S’il y a une chance de battre les Blacks depuis 12 ans, samedi est probablement la meilleure opportunité de le faire. Avec les joueurs qu’ils ont, l’équipe qui se met bien en place collectivement, les Français ont toutes les chances de leur côté pour aller chercher la victoire.  Image principale: 2111118-benson-stanley.jpgTags fantômes: ASMEpinglé: Remonté l'article dans le slider: Affichage dans le slider de la home asm-rugbyAffichage des partenaires: Affichage du bloc Partenaires dans le footerNotification sur l’application: Tags article: OfficielSur titre: XV de France A la une: Epinglé:  Lire la suite sur asm-rugby.com

Samedi 13 novembre 2021
07:52 -

Rugby: l'Ecosse au révélateur sud-africain, les All Blacks au défi de l'Irlande

Rugby: l'Ecosse au révélateur sud-africain, les All Blacks au défi de l'Irlande

Les tests d'automne se poursuivent ce week-end à travers l'Europe: l'Ecosse se jaugera face à l'Afrique du Sud, les All Blacks auront une revanche à prendre en Irlande et l'Angleterre verra pour la première fois à l'oeuvre contre l'Australie le duo Marcus Smith-Owen Farrell.. L'Ecosse parmi les meilleurs?2021, l'année de la fin des disettes écossaises? Après s'être imposé pour la première fois en Angleterre depuis 1983 et pour la première fois en France depuis 1999 lors du Tournoi des six nations, le XV du Chardon tentera samedi (14h00) de décrocher sa première victoire contre l'Afrique du Sud depuis 2010."C'est le plus gros défi auquel nous ayons été confrontés ces deux dernières années", a estimé cette semaine le sélectionneur Gregor Townsend, pour qui l'Ecosse, tombeuse de l'Australie (15-13) la semaine dernière, compte actuellement "parmi les meilleures équipes au monde".Elle aura l'occasion de le vérifier face aux Springboks, champions du monde en titre et vainqueurs d'un match engagé au pays de Galles (23-18) en ouverture de leur tournée automnale.. Sept assez pour l'ArgentinePassés au travers du Rugby Championship face aux autres nations phares de l'hémisphère Sud, les Pumas ont concédé contre la France (29-20) leur septième défaite consécutive.Une série noire qu'ils devraient pouvoir stopper samedi (14h00) en Italie, un adversaire à leur portée.Méfiance tout de même: les Azzurri, conduits par leur nouveau sélectionneur néo-zélandais Kieran Crowley, ont offert une belle résistance à l'équipe bis des All Blacks avant de s'écrouler (47-9).. Les All Blacks ressortent l'artillerie lourdeLes All Blacks ne gardent sans doute pas un très bon souvenir de leur dernier déplacement en Irlande en 2018. Ils s'y étaient inclinés (16-9) et même s'ils avaient mis les choses au point l'année suivante en quart de finale de la Coupe du monde (victoire 46-14), leurs retrouvailles samedi (16h15) à Dublin auront un goût de revanche.L'Aviva Stadium verra à cette occasion un match dans le match entre deux ouvreurs à 100 sélections: l'Irlandais Johnny Sexton et le Néo-Zélandais Beauden Barrett.L'Irlande a facilement dominé le Japon (60-5) le week-end dernier, tandis que la Nouvelle-Zélande, prochain adversaire du XV de France, a mis du temps à prendre la mesure de l'Italie (47-9) avec une équipe largement remaniée. Le sélectionneur des All Blacks Ian Foster a ressorti cette fois l'artillerie lourde.. Smith-Farrell, premièreA la relance après un Tournoi raté, le XV de la Rose n'a fait qu'une bouchée des Tonga (69-3) pour son premier test de l'automne, mais il affrontera samedi (18h30) un adversaire d'une autre envergure avec l'Australie.Les Wallabies, qui restaient sur cinq victoires consécutives après avoir bien terminé le Rugby Championship, ont vu cette série s'arrêter en Ecosse dimanche dernier (15-13).Le sélectionneur australien de l'Angleterre Eddie Jones leur a réservé une surprise avec la titularisation à l'aile de l'habituel centre Manu Tuilagi. L'associat Lire la suite sur tv5monde.com

Jeudi 11 novembre 2021
11:17 -

Rugby: Wayne Pivac pour l’assouplissement des règles d’éligibilité en équipe nationale

Cardiff (Royaume-Uni), 10 nov 2021 (AFP) – L’entraîneur néo-zélandais du Pays de Galles, Wayne Pivac, a estimé mercredi qu’un assouplissement des règles d’éligibilité actuellement en vigueur pour les internationaux, renforcerait le jeu à l’échelle mondiale et rendrait la Coupe du monde plus compétitive. Wayne Pivac a entraîné à Auckland, creuset […] SUR LE MEME SUJET : XV de France: « on est capables de faire bien mieux », juge Dupont XV de France: Dulin de retour dans les 42, pas Le Roux XV de France: les Bleus s’attendent à « un gros combat » contre la Géorgie Rugby: l’Angleterre dispose facilement des Tonga Lire la suite sur vibrez-rugby.com

09:22 -

Rugby: le rêve français du Géorgien Beka Gorgadze

Rugby: le rêve français du Géorgien Beka Gorgadze

Vice-capitaine des "Lelos", opposés aux Bleus dimanche à Bordeaux, le néo-Palois Beka Gorgadze, sûrement le plus français des troisièmes ligne géorgiens, voue depuis sa plus tendre enfance une admiration sans borne au Top 14. Dans une lettre rédigée en 2005 et exhumée récemment par sa mère, Gorgadze, footballeur reconverti pour imiter son grand frère et surtout son cousin Salomon Karukhnishvili, un ex-international U20 de rugby, écrivait son objectif d'évoluer dans le championnat de France. Il avait alors 9 ans et venait de découvrir le rugby sur les terrains caucasiens de Roustavi, à 25 kilomètres de la capitale, Tbilissi. Son rêve a pris de la consistance une dizaine d'années plus tard lors d'un tournoi de jeunes en Pologne, où il est repéré par un agent français. Encore junior, Gorgadze quitte l'académie nationale géorgienne et débarque à Mont-de-Marsan, un club de Pro D2, au sein duquel il finit sa formation et apprend le français en à peine quelques mois pour pouvoir communiquer plus facilement. "Quand je suis arrivé à Mont-de-Marsan, on m'a dit que je pouvais devenir JIFF (joueur issu de la formation française) et pourquoi pas jouer pour la France, mais ça n'a jamais été mon objectif", raconte-t-il à l'AFP."La Géorgie est un petit pays, mais on est fiers de ce que l'on a et de ce que l'on est", poursuit-il. "Quand ça ne se passe pas bien dans le pays, on peut au moins apporter un peu de bonheur à nos familles. Ça aussi, c'est une fierté pour nous". Admirateur de Mamuka Gorgodze, l'ancien taulier de Montpellier et Toulon, son presque homonyme attire l'oeil des sélectionneurs géorgiens en juin 2015. Il dispute contre l'Uruguay et l'Italie deux matches préparatoires à la Coupe du monde au Royaume-Uni, pour laquelle il n'est finalement pas retenu. Son abattage dans les Landes, malgré une dernière saison polluée par des blessures à la cheville, est tout de même remarqué par Bordeaux-Bègles qui l'engage en 2018. - Le Tournoi, l'autre rêve -Son rêve de gosse, le Top 14, devient réalité, et son ascension continue en équipe de Géorgie (31 sélections), en attendant les Bleus dimanche pour ce que cet enfant du rugby tricolore considère comme "un moment historique". "Un match France-Géorgie, ce n'est arrivé qu'une seule fois auparavant (64-7 pour les Bleus lors du Mondial-2007). C'est une équipe avec des joueurs que l'on connaît par coeur", salive Gorgadze, conscient qu'il s'agit d'une nouvelle étape dans le processus de reconnaissance des Lelos au niveau international. Pour l'heure, il n'y a guère que lors des Coupes du monde que les Géorgiens ont le droit d’affronter des nations majeures (Argentine et Nouvelle-Zélande en 2015, Australie et Fidji en 2019). L'an passé, la crise liée au Covid-19 leur a miraculeusement permis, en remplacement du Japon, de disputer la Coupe d'automne des nations et de défier l'Irlande, l'Angleterre et le pays de Galles. "C'était important pour nous de participer à cette compétition, plus encore qu'une Coupe du monde", as Lire la suite sur tv5monde.com

Mardi 02 novembre 2021
14:02 -

Rugby - Tests - Contre Galles, des Springboks dans la continuité du Mondial 2019

Rugby - Tests - Contre Galles, des Springboks dans la continuité du Mondial 2019

Contre le pays de Galles, samedi, l'Afrique du Sud va titulariser neuf joueurs qui avaient commencé la demi-finale de la Coupe du monde contre la même équipe, il y a deux ans. Lire la suite sur lequipe.fr