Angleterre

Samedi 20 novembre 2021
18:15 -

Rugby : l'Angleterre coiffe l'Afrique du sud sur le fil (27-26)

Rugby : l'Angleterre coiffe l'Afrique du sud sur le fil (27-26)

Les Anglais ont pris leur revanche sur les Springboks qui s'étaient imposés lors de la dernière finale de la Coupe du monde. Lire la suite sur lefigaro.fr

16:05 -

L’Angleterre tient sa revanche

Dans une revanche de la finale de la dernière Coupe du Monde, l'Angleterre s’est imposée face à l’Afrique du Sud au terme d’une rencontre très tendue. Pour leur dernier match de l'année 2021, l'Italie et l'Ecosse ont respectivement battu l'Uruguay et le Japon. Lire la suite sur sports.fr

15:40 -

Rugby : Angleterre-Afrique du Sud en direct

Rugby : Angleterre-Afrique du Sud en direct

Le XV de la Rose reçoit l'Afrique du Sud à Twickenham dans une revanche sur la dernière finale de la Coupe du monde. Lire la suite sur le figaro

07:31 -

XV de France: les Bleus de Galthié à l'épreuve des All Blacks

XV de France: les Bleus de Galthié à l'épreuve des All Blacks

Un test colossal à moins de deux ans de la Coupe du monde à domicile: le XV de France se frotte à des All Blacks revanchards, samedi (21h00) au Stade de France, au terme de leur tournée automnale. Abordé devant 80.000 spectateurs à Saint-Denis avec l'ambition de frapper un grand coup pour valider les progrès affichés sous l'ère Fabien Galthié, ce défi aura des airs de répétition générale: la bande d'Antoine Dupont retrouvera, au même endroit le 8 septembre 2023, pour le coup d'envoi du Mondial, les triples champions du monde (1987, 2011, 2015), qui restent sur une défaite vexante et nette face à l'Irlande (29-20)."C'est les meilleurs joueurs au monde, une équipe qui fait rêver... Toutes les autres nations s'inspirent des All Blacks. Il ne faudra pas les laisser jouer", prévient l'ouvreur Romain Ntamack, repositionné à son poste de prédilection après deux matches au centre contre l'Argentine (29-20) et la Géorgie (41-15).Cela fait douze ans que les Bleus n'ont plus battu les hommes en noir. La dernière fois qu'ils les ont croisés, lors d'une tournée estivale aux Antipodes en 2018, les Blacks avaient largement remporté la série de trois matches. Depuis juin 2009 et un succès à Dunedin, les Français ont perdu quatorze fois devant les Kiwis. "Quand on les bat, on devient un autre joueur", a souligné le manager général des Bleus Raphaël Ibanez. L'ex-talonneur aux 98 sélections est bien placé pour le savoir, lui qui avait participé aux succès historiques face aux Blacks lors des Coupes du monde 1999 (43-31 en demi-finale) et 2007 (20-18 en quart).Prendre une autre dimension, c'est justement l'objectif de ces jeunes Bleus (25 ans de moyenne d'âge) qui rêvent d'offrir à la France une première Coupe du monde à domicile.- Référence mondiale -Depuis l'arrivée de Fabien Galthié comme sélectionneur fin 2019, ils ont réalisé plusieurs performances. Les victoires contre les vice-champions du monde anglais et à Cardiff lors du Tournoi des six nations 2020 ainsi que le premier succès obtenu en Australie depuis 1990 l'été dernier, font partie de leurs plus jolis coups. Mais il leur manque toujours un titre. Un succès samedi aurait presque valeur de trophée tant les Néo-Zélandais font figure de référence mondiale. Ce match, "quand on connaît la valeur de l'adversaire, a du relief", a reconnu Galthié, présent lors du duel renversant de 1999 à Twickenham.Comme joueur, l'ex-demi de mêlée (64 sél.) a affronté sept fois l'équipe à la fougère. Son bilan: deux succès, un nul et quatre défaites. Gagner reste un exploit immense devant une sélection peu habituée à perdre. L'an passé, les deux revers successifs face aux Wallabies et à l'Argentine lors du Rugby Championship, la compétition annuelle de l'hémisphère Sud, avaient été vécues comme une catastrophe en Nouvelle-Zélande. Le sélectionneur Ian Foster, pour sa première année aux commandes du vaisseau noir, avait dû s'accrocher au gouvernail.- "Réponse forte" -En 2021, son équipe a remporté douze de ses quatorze matches, Lire la suite sur tv5monde.com

07:31 -

Rugby: Angleterre - Afrique du Sud, retrouvailles deux ans après

Rugby: Angleterre - Afrique du Sud, retrouvailles deux ans après

Les tests d'automne s'achèvent ce week-end avec un programme alléchant: l'Angleterre recroise l'Afrique du Sud, son bourreau de la finale du Mondial-2019, la Nouvelle-Zélande veut bien finir en France pour oublier son échec contre l'Irlande, opposée à des Argentins en quête de rachat.- La Rose et l'épineux souvenir des Boks - Les Anglais retrouvent les Sud-Africains, samedi (16h15) à Twickenham, pour la première fois depuis leur désillusion lors de la Coupe du monde au Japon. Après son exploit en demi-finale face aux All Blacks, doubles tenants du titre, le XV de la Rose était tombé de haut en finale à Yokohama contre les féroces Springboks (32-12). "C'est le dernier match (de la tournée d'automne) et nous voulons nous offrir le scalp de l'Afrique du Sud avant le Tournoi des six nations (5 février-19 mars 2022)", a prévenu le sélectionneur de l'Angleterre Eddie Jones après la victoire des siens devant l'Australie (32-15), samedi dernier.Ce succès n'a pas été obtenu sans dommages pour les vice-champions du monde qui devront se passer de leur capitaine et centre Owen Farrell (cheville) ainsi que du talonneur Jamie George (genou) pour les retrouvailles avec les Boks.Les Sud-Africains, s'ils sont privés de l'ailier Cheslin Kolbe et du demi de mêlée Faf de Klerk pour cette tournée automnale, s'appuieront néanmoins sur une équipe de très haut niveau avec dix des titulaires de la finale mondiale dans le XV de départ.- Les All Blacks pour reprendre des couleurs - Dominés comme rarement par l'Irlande (29-20) à Dublin, les Néo-Zélandais sont apparus usés physiquement et mentalement. Et pour cause: ils joueront samedi (21h00) au Stade de France leur quinzième match depuis début juillet. Après un nouveau titre lors du Rugby Championship, la grande compétition de l'hémisphère Sud, début octobre, les hommes de Ian Foster ont enchaîné avec la tournée d'automne en Europe où ils n'ont pas totalement convaincu. Avant l'échec en terre irlandaise, les Blacks avaient déjà peiné pour dérouler leur jeu en première période face à la modeste Italie (47-9)."Nous sommes conscients d'avoir été surclassés (en Irlande). Nous voulons bien terminer cette tournée", a assuré le sélectionneur Foster. "Jouer contre la France qui est en train de grandir est un grand match pour nous permettre de réagir. Je ne pense pas que nous serons à court de motivation", a-t-il ajouté.Pour le XV de France, ce duel au sommet est une occasion de se jauger moins de deux ans avant le match d'ouverture du Mondial-2023 lors duquel les Bleus recevront ces mêmes All Blacks.Après des succès poussifs devant l'Argentine (29-20) et la Géorgie (41-15), le sélectionneur français Fabien Galthié a redonné les clés de l'ouverture à Romain Ntamack, laissant Matthieu Jalibert, N.10 titulaire lors des deux précédents matches, sur le banc.- L'Irlande sans Sexton face aux Pumas - L'inusable ouvreur et capitaine du XV du Trèfle, Jonathan Sexton (36 ans, 106 sélections), a dû renoncer après s'être foulé un genou et une Lire la suite sur tv5monde.com

Vendredi 19 novembre 2021
19:31 -

Rugby : deux ans après, l'Angleterre veut laver l'affront de la finale de la Coupe du monde

Rugby : deux ans après, l'Angleterre veut laver l'affront de la finale de la Coupe du monde

Le dernier souvenir des Anglais face aux Sud-africains est un cauchemar. Battus en finale de la dernière coupe du Monde 2019 (32-12) à Yokohama, les coéquipiers de Maro Itoje défient ce samedi la meilleure équipe du monde emmenée par Siya Kolisi. Lire la suite sur lefigaro.fr

Mercredi 17 novembre 2021
15:00 -

RUGBY. Affuté comme jamais, Manu Tuilagi a impressionné à l'aile face à l'Australie !

RUGBY. Affuté comme jamais, Manu Tuilagi a impressionné à l'aile face à l'Australie !

Pour son retour à l'aile depuis plus de 7 ans, l'Anglais Manu Tuilagi a confirmé sa bonne forme du moment, à moins de deux ans de la Coupe du Monde. Lire la suite sur lerugbynistere.fr

Lundi 15 novembre 2021
19:25 -

Rugby - ANG - Tests - Owen Farrell et Jamie George forfaits contre l'Afrique du Sud

Rugby - ANG - Tests - Owen Farrell et Jamie George forfaits contre l'Afrique du Sud

Le capitaine et le talonneur du XV anglais, blessés face à l'Australie, manqueront la revanche de la finale de la dernière coupe du Monde face aux Springboks samedi prochain. Lire la suite sur lequipe.fr

Dimanche 14 novembre 2021
11:01 -

Chartres reçoit le leader Périgueux du vice-champion du monde Richard Hill

Chartres reçoit le leader Périgueux du vice-champion du monde Richard Hill

Le C’Chartres Rugby reçoit, ce dimanche 14 novembre, le CA Périgueux, un ancien club de l’élite entraîné par l’ex-international anglais Richard Hill, finaliste de la Coupe du monde 1991. Un sacré client ! Lire la suite sur lechorepublicain.fr

Samedi 13 novembre 2021
17:53 -

Rugby : Angleterre-Australie en direct

Rugby : Angleterre-Australie en direct

Le XV de la Rose accueille ce samedi les Wallabies à Twickenham, pour un remake du quart de finale de la dernière Coupe du monde remporté par les Anglais. Lire la suite sur lefigaro.fr

08:06 -

XV de France féminin: la Nouvelle-Zélande, premier pic avant le Mondial

XV de France féminin: la Nouvelle-Zélande, premier pic avant le Mondial

La Nouvelle-Zélande comme avant-goût de la Coupe du monde organisée dans moins d'un an en... Nouvelle-Zélande. Le XV de France féminin reçoit les championnes du monde en titre pour deux matches, le premier samedi (15h00) à Pau, et autant d'occasions de se jauger.Au stade du Hameau, où quelque 11.000 spectateurs sont attendus, les Bleues s'attaquent à un pic après un premier duel automnal aisément réussi face à l'Afrique du Sud (46-3), samedi dernier à Vannes. Les "Boks" au féminin sont loin d'évoluer au même niveau que leurs homologues masculins, lauréats de la dernière Coupe du monde en 2019 au Japon. Le niveau d'adversité devrait être donc tout autre dans le Béarn même si les Néo-Zélandaises, sevrées de matches internationaux pendant deux ans en raison de la pandémie de coronavirus, ont déçu pour leur retour à la compétition en Europe. Elles ont même subi deux gifles face aux Anglaises, N.1 mondiales (43-12 puis 56-15), pourtant privées d'Emily Scarratt, meilleure joueuse du monde en 2019, blessée. "Commencer une saison de préparation de Coupe du monde par deux défaites de ce rang, ce n'est pas rassurant puisqu'un match Angleterre - Nouvelle-Zélande c'est une potentielle finale. C'est une équipe contre laquelle, il faut engranger des points, de la confiance et des certitudes", juge Laura di Muzio, consultante pour France Télévisions. Mais même en manque de repères, la Nouvelle-Zélande reste N.2 au classement mondial et surtout l'équipe la plus titrée au Mondial: cinq fois en huit éditions depuis 1991.- Retour de Romane Ménager -"Il faut rester vigilant. Elles ont quand même de très bonnes joueuses avec beaucoup d'expérience, que ce soient des quinzistes ou des septistes. C'est une équipe très solide qui va venir nous affronter", assure la manager des Bleues Annick Hayraud.Les deux derniers duels avec les Néo-Zélandaises avaient tourné à l'avantage des Françaises qui s'étaient imposées 30-27 à Grenoble en novembre 2018 puis 25-16 à Chula Vista, en Californie, en juillet 2019 lors des Super Series."Dans notre construction, c'était important. Ca nous a permis de nous étalonner contre les championnes du monde, car la plupart des joueuses n'avaient jamais joué contre elles. Mais samedi, c'est une nouvelle confrontation. Il y a eu des évolutions depuis ces deux victoires", explique la troisième ligne aile Gaëlle Hermet, capitaine d'une équipe de France plus expérimentée par rapport au premier test automnal à Vannes.L'encadrement a procédé à neuf changements dans son quinze de départ avec notamment le retour de Romane Ménager, qui jouera son premier match sous le maillot bleu depuis fin avril. La troisième ligne de Montpellier, 25 ans, avait manqué les Jeux de Tokyo, où les septistes françaises avaient décroché la médaille d'argent, en raison de plusieurs commotions cérébrales. Lire la suite sur tv5monde.com

07:52 -

Rugby: l'Ecosse au révélateur sud-africain, les All Blacks au défi de l'Irlande

Rugby: l'Ecosse au révélateur sud-africain, les All Blacks au défi de l'Irlande

Les tests d'automne se poursuivent ce week-end à travers l'Europe: l'Ecosse se jaugera face à l'Afrique du Sud, les All Blacks auront une revanche à prendre en Irlande et l'Angleterre verra pour la première fois à l'oeuvre contre l'Australie le duo Marcus Smith-Owen Farrell.. L'Ecosse parmi les meilleurs?2021, l'année de la fin des disettes écossaises? Après s'être imposé pour la première fois en Angleterre depuis 1983 et pour la première fois en France depuis 1999 lors du Tournoi des six nations, le XV du Chardon tentera samedi (14h00) de décrocher sa première victoire contre l'Afrique du Sud depuis 2010."C'est le plus gros défi auquel nous ayons été confrontés ces deux dernières années", a estimé cette semaine le sélectionneur Gregor Townsend, pour qui l'Ecosse, tombeuse de l'Australie (15-13) la semaine dernière, compte actuellement "parmi les meilleures équipes au monde".Elle aura l'occasion de le vérifier face aux Springboks, champions du monde en titre et vainqueurs d'un match engagé au pays de Galles (23-18) en ouverture de leur tournée automnale.. Sept assez pour l'ArgentinePassés au travers du Rugby Championship face aux autres nations phares de l'hémisphère Sud, les Pumas ont concédé contre la France (29-20) leur septième défaite consécutive.Une série noire qu'ils devraient pouvoir stopper samedi (14h00) en Italie, un adversaire à leur portée.Méfiance tout de même: les Azzurri, conduits par leur nouveau sélectionneur néo-zélandais Kieran Crowley, ont offert une belle résistance à l'équipe bis des All Blacks avant de s'écrouler (47-9).. Les All Blacks ressortent l'artillerie lourdeLes All Blacks ne gardent sans doute pas un très bon souvenir de leur dernier déplacement en Irlande en 2018. Ils s'y étaient inclinés (16-9) et même s'ils avaient mis les choses au point l'année suivante en quart de finale de la Coupe du monde (victoire 46-14), leurs retrouvailles samedi (16h15) à Dublin auront un goût de revanche.L'Aviva Stadium verra à cette occasion un match dans le match entre deux ouvreurs à 100 sélections: l'Irlandais Johnny Sexton et le Néo-Zélandais Beauden Barrett.L'Irlande a facilement dominé le Japon (60-5) le week-end dernier, tandis que la Nouvelle-Zélande, prochain adversaire du XV de France, a mis du temps à prendre la mesure de l'Italie (47-9) avec une équipe largement remaniée. Le sélectionneur des All Blacks Ian Foster a ressorti cette fois l'artillerie lourde.. Smith-Farrell, premièreA la relance après un Tournoi raté, le XV de la Rose n'a fait qu'une bouchée des Tonga (69-3) pour son premier test de l'automne, mais il affrontera samedi (18h30) un adversaire d'une autre envergure avec l'Australie.Les Wallabies, qui restaient sur cinq victoires consécutives après avoir bien terminé le Rugby Championship, ont vu cette série s'arrêter en Ecosse dimanche dernier (15-13).Le sélectionneur australien de l'Angleterre Eddie Jones leur a réservé une surprise avec la titularisation à l'aile de l'habituel centre Manu Tuilagi. L'associat Lire la suite sur tv5monde.com

Jeudi 11 novembre 2021
11:17 -

Rugby: Wayne Pivac pour l’assouplissement des règles d’éligibilité en équipe nationale

Cardiff (Royaume-Uni), 10 nov 2021 (AFP) – L’entraîneur néo-zélandais du Pays de Galles, Wayne Pivac, a estimé mercredi qu’un assouplissement des règles d’éligibilité actuellement en vigueur pour les internationaux, renforcerait le jeu à l’échelle mondiale et rendrait la Coupe du monde plus compétitive. Wayne Pivac a entraîné à Auckland, creuset […] SUR LE MEME SUJET : XV de France: « on est capables de faire bien mieux », juge Dupont XV de France: Dulin de retour dans les 42, pas Le Roux XV de France: les Bleus s’attendent à « un gros combat » contre la Géorgie Rugby: l’Angleterre dispose facilement des Tonga Lire la suite sur vibrez-rugby.com

09:22 -

Rugby: le rêve français du Géorgien Beka Gorgadze

Rugby: le rêve français du Géorgien Beka Gorgadze

Vice-capitaine des "Lelos", opposés aux Bleus dimanche à Bordeaux, le néo-Palois Beka Gorgadze, sûrement le plus français des troisièmes ligne géorgiens, voue depuis sa plus tendre enfance une admiration sans borne au Top 14. Dans une lettre rédigée en 2005 et exhumée récemment par sa mère, Gorgadze, footballeur reconverti pour imiter son grand frère et surtout son cousin Salomon Karukhnishvili, un ex-international U20 de rugby, écrivait son objectif d'évoluer dans le championnat de France. Il avait alors 9 ans et venait de découvrir le rugby sur les terrains caucasiens de Roustavi, à 25 kilomètres de la capitale, Tbilissi. Son rêve a pris de la consistance une dizaine d'années plus tard lors d'un tournoi de jeunes en Pologne, où il est repéré par un agent français. Encore junior, Gorgadze quitte l'académie nationale géorgienne et débarque à Mont-de-Marsan, un club de Pro D2, au sein duquel il finit sa formation et apprend le français en à peine quelques mois pour pouvoir communiquer plus facilement. "Quand je suis arrivé à Mont-de-Marsan, on m'a dit que je pouvais devenir JIFF (joueur issu de la formation française) et pourquoi pas jouer pour la France, mais ça n'a jamais été mon objectif", raconte-t-il à l'AFP."La Géorgie est un petit pays, mais on est fiers de ce que l'on a et de ce que l'on est", poursuit-il. "Quand ça ne se passe pas bien dans le pays, on peut au moins apporter un peu de bonheur à nos familles. Ça aussi, c'est une fierté pour nous". Admirateur de Mamuka Gorgodze, l'ancien taulier de Montpellier et Toulon, son presque homonyme attire l'oeil des sélectionneurs géorgiens en juin 2015. Il dispute contre l'Uruguay et l'Italie deux matches préparatoires à la Coupe du monde au Royaume-Uni, pour laquelle il n'est finalement pas retenu. Son abattage dans les Landes, malgré une dernière saison polluée par des blessures à la cheville, est tout de même remarqué par Bordeaux-Bègles qui l'engage en 2018. - Le Tournoi, l'autre rêve -Son rêve de gosse, le Top 14, devient réalité, et son ascension continue en équipe de Géorgie (31 sélections), en attendant les Bleus dimanche pour ce que cet enfant du rugby tricolore considère comme "un moment historique". "Un match France-Géorgie, ce n'est arrivé qu'une seule fois auparavant (64-7 pour les Bleus lors du Mondial-2007). C'est une équipe avec des joueurs que l'on connaît par coeur", salive Gorgadze, conscient qu'il s'agit d'une nouvelle étape dans le processus de reconnaissance des Lelos au niveau international. Pour l'heure, il n'y a guère que lors des Coupes du monde que les Géorgiens ont le droit d’affronter des nations majeures (Argentine et Nouvelle-Zélande en 2015, Australie et Fidji en 2019). L'an passé, la crise liée au Covid-19 leur a miraculeusement permis, en remplacement du Japon, de disputer la Coupe d'automne des nations et de défier l'Irlande, l'Angleterre et le pays de Galles. "C'était important pour nous de participer à cette compétition, plus encore qu'une Coupe du monde", as Lire la suite sur tv5monde.com

Lundi 08 novembre 2021
22:33 -

Faf De Klerk vers le Japon ?

Le demi-de-mêlée international Sud-Africain, Faf de Klerk est sous contrat avec le club Anglais de Sale jusqu'au mois de juin 2023. Le joueur de 30 ans serait d'ores et déjà sollicité par des clubs Japonais qui souhaiteraient l'attirer dans leurs filets dès la fin de la Coupe du monde en France. Et Faf de Klerk ... Lire la suite sur blog-rct.com

Lundi 01 novembre 2021
07:48 -

Rugby - Tests - ANG - Louis Lynagh intègre le groupe de l'Angleterre pour affronter les Tonga

Rugby - Tests - ANG - Louis Lynagh intègre le groupe de l'Angleterre pour affronter les Tonga

L'ailier Louis Lynagh, fils de l'Australien Michael Lynagh, vainqueur de la Coupe du monde 1991, a été appelé dans le groupe de l'équipe d'Angleterre qui affrontera les Tonga samedi. Lire la suite sur lequipe.fr

Jeudi 28 octobre 2021
11:32 -

Rugby: Anton Segner, l'Allemand qui veut devenir All Black

Rugby: Anton Segner, l'Allemand qui veut devenir All Black

Un Allemand chez les Baby Blacks: Anton Segner, originaire de Francfort, est sur la voie royale pour porter un jour le mythique maillot des All Blacks, après avoir déjà revêtu celui des moins de 20 ans.Alors que les Néo-Zélandais ont démarré leur tournée d'automne par une démonstration (104-14) face aux Etats-Unis le week-end dernier et affrontent le pays de Galles samedi à Cardiff, Segner perfectionne son rugby dans le championnat des provinces, en Nouvelle-Zélande.Son but ultime: jouer pour les All Blacks, pour lesquels il sera éligible en 2022, après cinq ans passés en Nouvelle-Zélande.Un rêve fou tant le rugby est un sport mineur en Allemagne, pays qui ne s'est jamais qualifié pour une phase finale de Coupe du monde.Mais Outre-Rhin, où le football est roi, le joueur de 20 ans n'a jamais eu d'yeux que pour le ballon ovale, depuis ses débuts au SC Franfort 1880, où il était souvent entraîné par des Néo-Zélandais."Le rugby est à la Nouvelle-Zélande ce que le football est à l'Allemagne, chaque enfant est né avec un ballon sous le bras", confie Segner à l'AFP lors d'un entretien au téléphone.En 2017, il décolle pour l'île du Sud (dont la principale ville est Christchurch) et s'inscrit au prestigieux Nelson College, avec pour ambition de marcher dans les pas du centre David Havili, ancien élève qui fait les beaux jours des Blacks.- "Je m'entraînais à faire le haka" -Depuis, le troisième ligne a connu une ascension fulgurante: nommé capitaine de l'équipe première un an après son arrivé au Nelson College, il est sélectionné pour l'équipe des écoles de Nouvelle-Zélande, premier échelon du parcours pour devenir All Black."C'était incroyable, un immense honneur", décrit-il, dans son anglais avec l'accent néo-zélandais.Pour sa première sous la tunique noire, il a dû exécuter le haka, sans peur : "je m'entraînais devant mon miroir quand j'avais 10 ou 11 ans, en Allemagne", révèle Segner.Grâce à ses bonnes performances, il signe en 2020 son premier contrat professionnel avec Tasman Mako, qui représente la baie de Tasman dans le championnat national des provinces néo-zélandaises (NPC)."J'ai eu la chance d'apprendre des meilleurs", confie Segner, qui compte Havili, Ethan Blackadder et Finlay Christie comme partenaires qui participent tous trois à la tournée automnale avec les All Blacks.Depuis, Segner a disputé des matches importants, comme la finale du NPC remportée 13-12 contre Auckland, au légendaire Eden Park. "Probablement le match le plus dur" depuis son arrivée en Nouvelle-Zélande, mais une performance remarquée par l'entraîneur Andrew Goodman : "il a été bon sur plusieurs séquences, ce qui est bien pour un joueur aussi jeune.""Il est pleinement dans le rugby, c'est l'un des derniers à quitter l'entraînement et il pose beaucoup de questions", loue Goodman, admiratif.- "Né pour jouer" -Sa progression se poursuit chez les Crusaders, franchise la plus titrée du Super Rugby, où il hérite du capitanat chez les moins de 20 ans, et a le privilège de côtoyer Lire la suite sur tv5monde.com

Lundi 25 octobre 2021
12:03 -

Rugby - Médias - L'Équipe s'offre une série de matches internationaux de rugby

Rugby - Médias - L'Équipe s'offre une série de matches internationaux de rugby

La chaîne L'Équipe diffusera une série de vingt-sept matches internationaux de rugby d'ici la Coupe du monde 2023. À commencer par les tests d'automne de l'Angleterre et de l'Italie, en novembre. Lire la suite sur lequipe.fr

Samedi 23 octobre 2021
10:16 -

Rugby - Coupe du monde féminine - Quinze ans après, le premier trophée de la Coupe du monde féminine est retrouvé dans un grenier

COUPE DU MONDE FEMININE - Après quinze ans passés dans un grenier, le trophée originel de la Coupe du monde féminine a été retrouvé, il y a de cela quelques semaines, annonce la fédération anglaise de rugby. C'est un ancien administrateur qui a fait cette découverte en nettoyant le logement de ses parents. La coupe sera de nouveau exposée au musée du rugby à Twickenham. Lire la suite sur rugbyrama.fr

Vendredi 22 octobre 2021
17:09 -

Rugby - International - L'Angleterre candidate à l'organisation du Mondial féminin 2025

INTERNATIONAL - La Fédération anglaise de rugby (RFU) a annoncé ce vendredi sa candidature à l'organisation de la Coupe du monde féminine 2025, faisant ainsi concurrence à la France, également candidate. "Obtenir la Coupe du monde de rugby 2025 allongerait la liste impressionnante d'évènements sportifs que le Royaume-Uni a attirés depuis (les JO de) Londres-2012", a déclaré le présiden de la RFU. Lire la suite sur rugbyrama.fr

16:28 -

Rugby - Mondial 2025 (F) - L'Angleterre candidate à l'organisation du Mondial 2025 féminin

Rugby - Mondial 2025 (F) - L'Angleterre candidate à l'organisation du Mondial 2025 féminin

La Fédération anglaise de rugby a annoncé vendredi sa candidature à l'organisation de la Coupe du monde féminine 2025, faisant ainsi concurrence à la France, également candidate. Lire la suite sur lequipe.fr

15:38 -

Rugby. L’Angleterre candidate à l’organisation du Mondial 2025 féminin

Rugby. L’Angleterre candidate à l’organisation du Mondial 2025 féminin

La Fédération anglaise de rugby (RFU) a annoncé vendredi sa candidature à l’organisation de la Coupe du monde féminine 2025, faisant ainsi concurrence à la France, également candidate.La Fédération ... Lire la suite sur ouest-france.fr

15:21 -

Rugby: l'Angleterre candidate à l'organisation du Mondial 2025 féminin

Rugby: l'Angleterre candidate à l'organisation du Mondial 2025 féminin

La Fédération anglaise de rugby (RFU) a annoncé vendredi sa candidature à l'organisation de la Coupe du monde féminine 2025, faisant ainsi concurrence à la France, également candidate. Lire la suite sur le figaro

Samedi 16 octobre 2021
12:05 -

Un journaliste anglais met en garde Antoine Dupont contre un mal plus insidieux qu'une blessure

Un journaliste anglais met en garde Antoine Dupont contre un mal plus insidieux qu'une blessure

Antoine Dupont est la nouvelle star du rugby français. Il sera le visage de la Coupe du monde 2023. Une mise en avant qui pourrait lui être préjudiciable. Lire la suite sur lerugbynistere.fr

Jeudi 23 septembre 2021
16:41 -

Rugby - ANG - Victime de démence, l'ex-international anglais Steve Thompson fera don de son cerveau à la science

Rugby - ANG - Victime de démence, l'ex-international anglais Steve Thompson fera don de son cerveau à la science

L'ancien talonneur de Brive et vainqueur de la Coupe du monde 2003 avec l'Angleterre a annoncé qu'il léguera son cerveau à la science pour aider la recherche à comprendre les raisons de la démence dont il est atteint. Lire la suite sur lequipe.fr

Mercredi 22 septembre 2021
19:47 -

Rugby: Eddie Jones partira après le Mondial 2023 en France

Rugby: Eddie Jones partira après le Mondial 2023 en France

La Coupe du monde de rugby qui se déroulera en France en 2023 sera la dernière campagne d'Eddie Jones à la tête de l'Angleterre. Lire la suite sur rtl.lu

17:20 -

RUGBY. Eddie Jones et l'Angleterre ? C'est bientôt terminé !

RUGBY. Eddie Jones et l'Angleterre ? C'est bientôt terminé !

Le sélectionneur anglais Eddie Jones a indiqué qu'il n'irait pas au-delà de la Coupe du Monde 2023. Il lui reste donc deux ans, aux commandes du XV de la Rose. Lire la suite sur lerugbynistere.fr

14:24 -

Rugby : Eddie Jones quittera son poste de sélectionneur de l’Angleterre près le Mondial-2023 en France

La Coupe du monde de rugby qui se déroulera en France en 2023 sera la dernière campagne d’Eddie Jones à la tête de l’Angleterre, a annoncé le sélectionneur australien, en lançant un nouveau cycle pour... Lire la suite sur sudouest.fr

14:16 -

OFFICIEL : Eddie Jones quittera le XV de la Rose en 2023

Ce mercredi en conférence de presse, le sélectionneur de l'Angleterre, Eddie Jones a officialisé sa décision de céder son poste à l'issue de la Coupe du monde de 2023 qui se jouera en France, et cela peu importe le résultat du XV de la Rose dans la compétition. Arrivé à la tête de la sélection ... Lire la suite sur blog-rct.com

13:41 -

Rugby. Angleterre : Eddie Jones va quitter son poste fin 2023, Owen Farrell reste capitaine

RUGBY. Le sélectionneur de l'Angleterre, Eddie Jones, a indiqué qu'il quitterait ses fonctions après la Coupe du monde 2023, et qu'Owen Farrell était maintenu capitaine. Lire la suite sur actu.fr