France

Lundi 29 août 2022
21:31 -

Coupe du monde 2023: Atcher mis à pied par le ministère des Sports

Claude Atcher a été mis à pied par le ministère des Sports ce lundi selon les informations du journal L'Equipe et de l'AFP. Une décision qui fait suite à la publication d'une enquête et à sa mise en cause dans la gestion du personnel en marge de l'organisation de la Coupe du monde 2023 de rugby en France. Lire la suite sur rmcsport.bfmtv.com

21:12 -

Rugby - Coupe du monde 2023. Accusé de management brutal, Claude Atcher a été mis à pied

Rugby - Coupe du monde 2023. Accusé de management brutal, Claude Atcher a été mis à pied

Claude Atcher, directeur du Groupement d'intérêt public (GIP) France 2023, a été mis à pied à titre conservatoire à la suite des révélations, cet été, sur le climat social au sein de l'instance. Lire la suite sur lalsace.fr

19:17 -

Top 14. La Coupe du monde 2023 pour ligne d’horizon au coup d’envoi de la saison

Il fut un temps (pas si lointain) où le nom du XV de France n’était cité que par pure politesse durant les conférences de presse de la Ligue. Ce lundi, lors de la Causerie de rentrée sur la terrasse d... Lire la suite sur sudouest.fr

17:57 -

Baptiste Serin : "Franchement, elle est difficile votre question !"

Le demi-de-mêlée du Rugby Club Toulonnais, Baptiste Serin s'est confié dans les colonnes du Midi Olympique pour évoquer sa carrière internationale. Plus retenu en équipe de France depuis de nombreux mois, le Varois est conscient d'être dans une situation délicate à l'approche de la Coupe du monde de 2023. Mais il reste combatif. Extrait: "Je ... Lire la suite sur blog-rct.com

Dimanche 28 août 2022
14:56 -

Rugby: les All Blacks vont-ils devoir se réinventer à un an de la Coupe du monde ?

Plus dure est la (re)chute: marqués par une défaite historique à domicile contre l'Argentine samedi (25-18), les All Blacks pourraient être amenés à abandonner leur style de jeu résolument offensif au profit d'un rugby plus pragmatique, à un an de la Coupe du monde en France. Lire la suite sur lanouvellerepublique.fr

11:27 -

Wardi, une saison pour briller et rêver de bleu

"TOP 14 - En proie à une forte concurrence à La Rochelle, le pilier gauche Reda Wardi a su se faire une place de choix dans l\u0027effectif champion d\u0027Europe. Dans un profil différent de beaucoup de piliers de l\u0027élite, il veut désormais passer un cap en devenant titulaire indiscutable au sein de son club, et ainsi se montrer pour espérer intégrer l\u0027équipe de France, à un an de la coupe du monde." Lire la suite sur rugbyrama.fr

Samedi 27 août 2022
10:30 -

[⑩ Festivals] Village Rugby - #Toulouse

Deux jours d'animations gratuitesEn 2022, pendant 4 mois, le GIP France 2023 organise en France une grande tournée nationale de promotion de la Coupe du Monde de Rugby 2023. Elle fait étape dans des... Lire la suite sur toulousebouge.com

Vendredi 26 août 2022
18:33 -

Internationaux tricolores, le trophée Webb-Ellis… Le Village Rugby de France 2023 envahit Toulouse !

"COUPE DU MONDE - Ce vendredi s’est ouvert les deux jours durant lesquels le Village Rugby de France 2023 vient au plus près de la population toulousaine. Ce vendredi, des internationaux français, le trophée Webb-Ellis et bien d\u0027autres surprises ont fait plaisir au public venu nombreux !" Lire la suite sur rugbyrama.fr

Jeudi 25 août 2022
18:25 -

Equipe de France Féminine : La liste des Bleues pour affronter l’Estonie et la Grèce

Ce jeudi, Corinne Diacre a dévoilé la liste des joueuses retenues pour disputer les rencontres face à l’Estonie (02/09) et la Grèce (06/09), dans les cadre des éliminatoires à la Coupe du Monde 2023. Dores et déjà qualifiées pour le Mondial en Australie et en Nouvelle-Zélande (du 20 juillet au 20 août 2023), les Bleues [...] Lire la suite sur lesportaufeminin.fr

16:19 -

La Coupe du Monde de rugby fait une halte en gare d’Agen

Le train-exposition quittera la gare d’Agen ce vendredi 26 août pour continuer son tour de France à Tarbes. F. C. C’est l’objet de... Lire la suite sur sudouest.fr

10:20 -

Retière compte faire ses preuves

Arthur Retière a confié son envie de bien faire sous le maillot du Stade Toulousain cette saison, avec en tête l’idée de convaincre le staff du XV de France en vue de la prochaine Coupe du Monde. Lire la suite sur sports.fr

10:16 -

Toulouse. Un Village rugby s'installe en ville, à un an de la Coupe du monde 2023 en France

Toulouse. Un Village rugby s'installe en ville, à un an de la Coupe du monde 2023 en France

Vendredi 26 et samedi 27 août 2022, un Village rugby sera installé sur le parvis du Stadium, à un peu plus d'un an de l'événement qui se déroulera en France. Le programme. Lire la suite sur actu.fr

10:15 -

Top 14 – Toulouse : Retière entend faire sa place

Arthur Retière a confié son envie de bien faire sous le maillot du Stade Toulousain cette saison, avec en tête l’idée de convaincre le staff du XV de France en vue de la prochaine Coupe du Monde. Cet article Top 14 – Toulouse : Retière entend faire sa place est apparu en premier sur Rugby 365. Lire la suite sur rugby365.fr

01:28 -

Les chantiers des All Blacks avant le Mondial 2023

Si le sélectionneur Ian Foster a été conforté après avoir mis un terme à une série noire rare, les All Blacks, qui affrontent l'Argentine samedi (18h45) dans le Rugby Championship, ont encore du pain sur la planche à un peu plus d'un an de la Coupe du monde en France. Lire la suite sur lnc.nc

Mercredi 24 août 2022
19:48 -

Baume-les-Dames. Le club de rugby est motivé pour la nouvelle saison

En 2023, la Coupe du monde de rugby se tiendra en France. L'occasion pour le club de recueillir un peu de la lumière qui sera braquée sur l'Ovalie tricolore durant quelques semaines. Son président veut saisir l'opportunité. Lire la suite sur estrepublicain.fr

17:19 -

Fritz Lee, cure de jouvence avec les Manu Samoa

« Mieux vaut tard que jamais » comme le troisième ligne centre des Jaune et Bleu le concède dans un large sourire… Sélectionné à 33 ans, cet été, pour la première fois avec sa sélection nationale samoane après avoir bénéficié d’un changement de règle, Fritz Lee a remporté la Pacific Nations Cup avec les Manu Samoa. Plus que le résultat sportif, cette immersion culturelle a été vécue par le Clermontois comme un retour aux sources, une cure de jouvence, un grand bol d’air traditionnel lui permettant d’envisager cette nouvelle saison plus en forme et motivé que jamais…   Ces coéquipiers ont beau le chambrer en l’appelant « papy », Fritz Lee a retrouvé le groupe clermontois cette semaine reboosté et extrêmement motivé. Ses premières courses avec le ballon toujours aussi tranchantes ont d’ailleurs rappelé à l’ordre les défenseurs trop attentistes… A 34 ans, Fritz est encore ce bijou de technique et de puissance qui fait avancer les siens. Sa dixième saison, il la débute avec un supplément d’âme et de motivation qu’il ramène du Pacifique après avoir intégré sa sélection nationale pour la première fois bénéficiant d’un allègement de World Rugby. « J’ai profité d’une nouvelle règle comme Lolagi Visinia(arrière sélectionné avec les Baby Blacks en 2013 qui a joué son premier match avec les Samoa cet été) » précise Fritz.    « J’ai l’impression d’avoir retrouvé avec cette sélection ce que j’avais laissé en quittant les Samoa à 14 ans. »    Une opportunité pour ce joueur d’une régularité exemplaire de découvrir le niveau international …mais pas seulement. « C’est un peu tard, mais franchement, mieux vaut tard que jamais. Ce fut une expérience magnifique, cette sélection représente énormément pour moi. » Né au Samoa, Fritz avait quitté très jeune son île natale pour vivre en Nouvelle-Zélande qui offrait de meilleures opportunités. En retrouvant les siens et sa culture, Fritz a pris un véritable bain de jouvence. « J’ai l’impression d’avoir retrouvé avec cette sélection ce que j’avais laissé en quittant les Samoa à 14 ans. Toute ma famille, toute ma culture sont samoanes. Je suis parti jeune de l’archipel, il me manquait des aspects traditionnels. J’ai retrouvé toutes les choses que je faisais lorsque j’étais petit, les chants, la musique, la langue samoane. Ce furent de supers moments, j’avais l’impression de rattraper le temps perdu… J’ai aussi pris conscience que j’avais vécu une dizaine d’année en Nouvelle-Zélande, pareil en France. Je m’étais physiquement éloigné de ma culture et de mes traditions, c’était vraiment chouette de pouvoir les retrouver ».     « Quelle émotion, j’ai même pleuré pendant les hymnes ! »   Malgré son expérience du haut niveau, c’est sur la pointe des pieds qu’il a rejoint ses coéquipiers au Fidji pour préparer et disputer la Pacific Nations Cup. « Tout le monde a été très accueillant, Seilala Lam (USAP) m’a beaucoup aidé dans mon intégration. La sélection samoane est très cadrée par sa culture et ses traditions. Il y a certaines choses que tu ne peux pas faire et toujours beaucoup de respect. Je n’avais pas tous ces codes et Seilala a consacré beaucoup de son temps pour faire que tout se passe bien pour moi. Quand je suis arrivé c’est comme si j’étais un tout jeune joueur, je ne connaissais pas le fonctionnement ni les coachs… tous ont fait beaucoup d’efforts pour que je me sente bien ». Sur le terrain, pas de surprise Fritz a fait l’unanimité et a apporté sa technique, sa puissance et sa vista… sans avoir besoin de personne. En dehors, il a pu compter sur ses coéquipiers. « Comme pour le Siva Tau (le Haka des joueurs des Samoa), je ne le connaissais pas car c’est un chant qui change tout le temps. Dans la sélection, la tradition veut que ce soit sous la responsabilité de ton compagnon de chambre. Ainsi, Seilala a pris du temps pour me l’apprendre. La première fois que je l’ai fait, ce fut énorme, comme lorsque j’ai chanté mon hymne. Il y a tellement d’émotions qui passent dans la tête. Personnellement j’avais le sentiment d’être envahi par la responsabilité et la fierté de jouer pour mon pays, ma famille, ma culture, il n’y a rien de plus grand que cela… Quelle émotion, j’ai même pleuré pendant les hymnes ! J’ai toujours eu cela en moi et cela s’est réveillé durant cet été… Nous avons en plus gagné la NPC pour la première fois, quand j’arrêterai ma carrière, je sais que ce sont des moments que je n’oublierais jamais. »        Fritz le reconnait « la sélection m’a donné une énergie et une motivation supplémentaires » au moment de retrouver ses coéquipiers clermontois. « Ce serait un rêve de participer à la Coupe du Monde en France mais je sais que cela va passer par mes performances avec l’ASM. Je n’ai plus beaucoup de saisons à jouer, plus de temps à perdre… Je ne vais pas calculer et donner tout ce que je peux pour être à mon meilleur niveau : c’est maintenant ou jamais. » Pas question de se gérer pour le plus constant des joueurs auvergnats de ces dernières saisons… « Je ne me suis jamais senti « confortable » dans le groupe, je n’ai jamais eu l’impression d’être installé et je me donne toujours à fond pour gagner ma place. C’est ce que je continuerai à faire. »   « Des moments que je n’oublierai jamais ! »    Sa 10ème saison en Jaune et Bleu…  Fritz n’en revient pas, il en a pris conscience après une communication du club… « Jamais je n’aurais pu imaginer cela. J’étais arrivé pour 3 mois… j’avais l’intention de jouer un peu, de profiter pour découvrir un nouveau pays et une nouvelle culture avant de retourner en Nouvelle-Zélande … et cela fait 10 ans !  C’est une sacrée réussite et une fierté de me dire je suis dans ce grand club depuis 10 saisons…  Peut-être que le gens qui arrivent se disent … j’aimerais bien faire comme Fritz jouer pour ce club pendant 10 ans ! » Et ce n’est pas fini puisque le solide et incontournable « huit » des Jaune et Bleu compte bien profiter de cette saison où les objectifs sont désormais multiples. « Le jour où je me lèverai sans motivation, je dirai à ma femme qu’il est temps d’arrêter. Nous avons la chance de jouer et de faire du Rugby, j’en profite… Pour l’instant, ce n’est pas encore le temps de passer à autre chose … » la Yellow Army dont il est un chouchou s’en réjouit !    Revigoré par l’appel de la nation qu’il a accueilli comme un junior, Fritz se prépare à vivre une très belle saison en Jaune et Bleu mais aussi avec les Manu Samoa qui disputeront trois tests cet automne (Italie, Géorgie et Barbarians) avant de penser à la Coupe du Monde en France où les joueurs du Pacifique croiseront le fer avec l’Angleterre, le Japon, l’Argentine et le Chili.   Image principale: 220824-fritz-couv.jpgTags fantômes: ASMEpinglé: Remonté l'article dans le slider: Affichage dans le slider de la home asm-rugbyAffichage des partenaires: Affichage du bloc Partenaires dans le footerNotification sur l’application: Tags article: OfficielSur titre: Pré-saisonA la une: Epinglé:  Lire la suite sur asm-rugby.com

14:23 -

L'Italie en premier, le Crunch pour finir... Le calendrier des Bleues pour le Tik Tok 6 Nations

6 NATIONS FÉMININ - Après avoir disputé la Coupe du monde (du 8 octobre au 12 novembre prochain), les Bleues s'attaqueront au Tournoi des Six Nations qui débutera le 25 mars, en Italie. Le choc attendu face à l'Angleterre se déroulera lors de la dernière journée fin avril. Lire la suite sur rugbyrama.fr

10:00 -

Les chantiers des All Blacks avant le Mondial 2023

"RUGBY CHAMPIONSHIP - La Nouvelle-Zélande en plein doute: si le sélectionneur Ian Foster a été conforté après avoir mis un terme à une série noire rare, les All Blacks, qui affrontent l\u0027Argentine samedi dans le Rugby Championship, ont encore du pain sur la planche à un peu plus d\u0027un an de la Coupe du monde en France (8 septembre-28 octobre 2023)." Lire la suite sur rugbyrama.fr

Mardi 23 août 2022
17:02 -

XV de France Féminin. Pourquoi Karim Ghezal et William Servat ont rejoint le stage des Bleues ?

XV de France Féminin. Pourquoi Karim Ghezal et William Servat ont rejoint le stage des Bleues ?

RUGBY. En pleine préparation pour la Coupe du monde 2021 (décalée à 2022), le XV de France Féminin a vu débarquer Karim Ghezal et William Servat lors de son stage en Andorre. Lire la suite sur actu.fr

16:18 -

Rugby : "Les Blacks vont se refaire la cerise avant le Mondial" estime Moscato

Vincent Moscato n'est pas inquiet pour la Nouvelle-Zélande à un peu plus d'un an de la Coupe du monde 2023 en France. Pour cette compétition, l'ancien joueur du XV de France craint aussi l'Irlande. Lire la suite sur rmcsport.bfmtv.com

15:05 -

Rugby Championship. Voici les nombreux chantiers des All Blacks avant la Coupe du monde 2023

Rugby Championship. Voici les nombreux chantiers des All Blacks avant la Coupe du monde 2023

RUGBY. Grâce au succès décroché en Afrique du Sud, Ian Foster a sauvé sa tête. Mais le sélectionneur a un travail énorme pour relever les All Blacks avant le Mondial 2023 en France Lire la suite sur actu.fr

14:44 -

Le trophée de la Coupe du Monde de rugby arrive jeudi en gare d'Agen !

Le trophée de la Coupe du Monde de rugby arrive jeudi en gare d'Agen !

Jeudi et vendredi, le train de la Coupe du Monde 2023 de rugby, qui se déroulera en France, fait escale à la gare d'Agen. L'occasion pour les passionnés d'ovale de venir admirer le trophée William Webb Ellis. Lire la suite sur petitbleu.fr

14:22 -

Mercato : Deux clubs de Top 14 intéressés par Jack Nowell

TOP 14 - Selon The Rugby Paper, Jack Nowell (Exeter Chiefs) pourrait relancer sa carrière en France, après la Coupe du monde 2023. L'ailier anglais, pas épargné par les pépins physiques, compte 43 sélections avec le XV de la Rose. Lire la suite sur dicodusport

11:46 -

Rugby: les chantiers des All Blacks avant le Mondial-2023 en France

Wellington - La Nouvelle-Zélande en plein doute: si le sélectionneur Ian Foster a été conforté après avoir mis un terme à une série noire rare, les All Blacks, qui affrontent l'Argentine samedi dans le Rugby Championship, ont encore du pain sur la planche à un peu plus d'un an de la Coupe du monde en France (8 septembre-28 octobre 2023). Lire la suite sur lexpress.fr

10:00 -

Tarbes – La Coupe du monde de rugby fait étape à la gare le mercredi 24 août

La promotion du Rugby Tour France 2023 passera à Tarbes le 24 août 2022. Le train France 2023 Rugby Tour passe dans 9 villes en Occitanie, le but étant de créer un engouement populaire et lancer la grande célébration de la Coupe du Monde de Rugby 2023. Lire la suite sur lasemainedespyrenees.fr

Lundi 22 août 2022
18:38 -

Rugby : des étoiles dans les yeux pour le passage de la Coupe du monde de rugby en gare de Pau

Des visiteurs arborant des maillots de rugby de la Nouvelle-Zélande, de l’Irlande ou de la France en gare de Pau ? Étrange ? Pas tant que ça ! Ce lundi, pour l’arrivée du train/exposition qui fait la ... Lire la suite sur sudouest.fr

16:41 -

Béarn. Le train de la Coupe du monde de rugby fait escale en gare de Pau

Béarn. Le train de la Coupe du monde de rugby fait escale en gare de Pau

Après Biarritz, le train qui transporte le trophée Webb Ellis fait étape en gare de Pau jusqu'au mardi 23 août. L'occasion de découvrir les équipes qualifiées pour France 2023. Lire la suite sur actu.fr

Vendredi 19 août 2022
17:15 -

Manu Tuilagi vers le Japon après la Coupe du Monde ?

Manu Tuilagi vers le Japon après la Coupe du Monde ?

Les dernières rumeurs annonçaient pourtant une arrivée en France. Lire la suite sur quinzemondial.com

16:23 -

Mercato : Manu Tuilagi au Japon plutôt qu’en Top 14 ?

RUGBY À XV - Selon The Rugby Paper, Manu Tuilagi serait plus proche du Japon que de la France pour l'après Coupe du monde 2023.  Lire la suite sur dicodusport

Jeudi 18 août 2022
06:05 -

Chronique / Rugby. « Les journées sont très chargées », Emeline Gros évoque la préparation de la Coupe du monde

Chronique / Rugby. « Les journées sont très chargées », Emeline Gros évoque la préparation de la Coupe du monde

Le Tournoi des VI Nations (26 mars - 30 avril), puis la Coupe du monde féminine (8 octobre - 12 novembre) : deux échéances majeures jalonnent cette année le calendrier du XV de France féminin. Deux objectifs importants pour Emeline Gros, la joueuse originaire de Saint-Julien-Montdenis (Maurienne) et formée aux Amazones du FCG… club qu’elle retrouvera cette saison. Avant et entre ces deux grands tournois, la 3e ligne savoyarde (26 ans) nous livre chaque mois ses impressions. Pour sa sixième chronique, elle évoque les stages estivaux qui s’enchaînent (à Marcoussis puis en Andorre) ainsi que la collaboration avec les nouveaux entraîneurs (Gaëlle Mignot et David Ortiz, en renfort de Thomas Darracq). Lire la suite sur ledauphine.com